Les piles à combustible microbiennes : vers la création de biocapteurs autonomes 

L’équipe de Substance vous invite à sa prochaine Soirée des Cycles Supérieurs. La conférence est ouverte à tous et sera précédée d’un léger goûter. Après la conférence, une séance de réseautage aura lieu.

Conférence
Utiliser des bactéries présentes dans le sol pour dégrader la matière organique et inorganique tout en produisant de l’énergie électrique, c’est exactement ce que peuvent faire les piles à combustible microbiennes. Il existe même une relation directe entre la quantité d’énergie produite et la composition de la matière organique dégradée.

Ces caractéristiques ouvrent la voie à la création de biocapteurs autonomes capables de détecter la présence de contaminants en régions éloignées. Toutefois, pour y arriver, plusieurs défis devront être relevés comme celui de convertir et de gérer de façon optimale l’énergie produite ou encore celui d’assurer une longue durée de vie de la pile.

La conférence portera sur ces enjeux qui sont à la base même des travaux de recherche de la professeure Woodward et de son collaborateur, professeur Tartakovsky.

Nous vous attendons le mardi 27 mars, dès 18 h au local A-1600. 
S’inscrire

Lydia Martin, M.A. Comm-Mkg
Spécialiste, Recrutement aux Cycles supérieurs
Bureau du recrutement étudiant et de la coordination internationale
Bureau A-3707
Poste 7444
lydia.martin@etsmtl.ca