Soirée des cycles supérieurs | Aérospatiale 4.0 : vers l’entreprise intelligente et numérique

L’équipe de Substance vous invite à sa prochaine Soirée des cycles supérieurs. La conférence est ouverte à tous et sera précédée d’un léger goûter. Après la conférence, une séance de réseautage aura lieu.

Cette soirée de conférences traitera de l’industrie 4.0, la 4e révolution industrielle appliquée à l’aérospatiale : l’Aérospatiale 4.0. Les défis technologiques qui y sont associés tant en industrie qu’en recherche seront mis en perspective ainsi qu’une application concrète avec le développement de « l’avion plus électrique ».

Conférences

La quatrième révolution industrielle « Industrie 4.0 » : défis technologiques et futurs ingénieurs – Hany Moustapha

« L’Industrie 4.0 » a été introduite en Allemagne en 2011 pour désigner la quatrième révolution en cours dans l’industrie manufacturière. L’Industrie 4.0 se caractérise par l’automatisation et la numérisation, la connaissance, l’optimisation et la gestion des actifs, la fiabilité, l’exactitude, la variabilité, le partage et la sécurité des données, le suivi des pièces de leur conception à leur fin de vie : le « filon numérique », l’analytique des données et l’intelligence artificielle (IA). Les mégadonnées sont les « matières premières » de l’industrie 4.0. Il s’agit du passage du matériel au numérique (le « jumeau numérique »), du carbone au silicone et des grappes à l’infonuagique.

L’avion plus électrique : avantages et défis technologiques – Ouassima Akhrif et Jérémy Chambon

Une des applications concrètes d’Aérospatiale 4.0 est « l’avion plus électrique ». Le concept d’avion hybride ou avion-plus électrique propose l’utilisation de l’électricité pour fournir des proportions de plus en plus grandes des besoins en puissance des aéronefs. Ceci contribue à rendre les futurs avions plus économes en carburant et plus silencieux révolutionnant ainsi l’impact de l’industrie aéronautique sur l’environnement mondial.

Les défis technologiques liés à l’électronique de puissance, aux machines électriques et aux systèmes de commande sont toujours en cours de définition et offrent des occasions formidables de collaboration entre l’industrie et les équipes de recherche. La conférence portera sur ces défis pour l’industrie aérospatiale dans la mise en œuvre d’un avion plus électrique et décrira un projet de recherche qui consiste à évaluer différents types d’architectures de propulsion hybride pour les aéronefs ainsi que des outils de modélisation et de simulation pour évaluer ces nouvelles technologies.

Nous vous attendons le mardi 13 mars à 18 h au local A-1600.
Inscrivez-vous

Lydia Martin, M.A. Comm-Mkg
Spécialiste, Recrutement aux Cycles supérieurs
Bureau du recrutement étudiant et de la coordination internationale
Bureau A-3707
Poste 7444
lydia.martin@etsmtl.ca